Si vous vermifugez votre chien régulièrement, c’est que vous tenez à sa santé, mais aussi à la vôtre et à celle de vos proches. Découvrez dans cet article pourquoi vermifuger votre chien est si important (même si ce n’est encore qu’un chiot), ce que vous devez faire si votre chien a des vers, à quelle fréquence le vermifuger, si vous pouvez utiliser des produits naturels… et beaucoup d’autres choses encore !

Vermifuger votre chien : ce que vous devez savoir

Vermifuger votre chien : pour vous et votre famille

Il est nécessaire de vermifuger votre chien : le risque qu’il soit infecté est énorme. Logique : il promène son museau partout. Et la tentation d’avaler tout ce qu’il trouve est grande. Ce sont autant d’occasions de contracter le ver rond, le ver à tête épineuse, le ver plat et le ver pulmonaire. Or, en cas de contamination, il est évident que la santé de votre compagnon à quatre pattes en pâtira. Diarrhée et vomissements ne sont que quelques-unes des conséquences possibles. Vous aussi, vous pouvez être infecté, car les ascarides et les vers plats se transmettent à l’homme. Vermifuger votre chien est donc tout aussi indispensable pour votre santé et celle de vos proches.

Les symptômes des vers chez les chiens

Votre chien a des vers ? Il présente alors un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • poil terne
  • démangeaisons rectales
  • présence de petits vers blancs dans les selles
  • fatigue inexpliquée
  • perte d’appétit
  • perte de poids sans raison apparente
  • diarrhée et vomissements
  • allergies

Mieux vaut consulter un vétérinaire si vous décelez un problème.

À quelle fréquence vermifuger votre chien ?

La fréquence à laquelle vous devez vermifuger votre chien dépend de son âge. Normalement, on vermifuge un chiot lors de la deuxième, la quatrième, la sixième et la huitième semaine. Vermifugez-le ensuite une fois par mois jusqu’à ses 6 mois. Il est recommandé de vermifuger votre chien adulte quatre fois par an, mais certains chiens ont besoin de traitements plus fréquents. Si votre chien sort souvent à l’extérieur, s’il mange les déjections d’autres animaux, s’il rencontre beaucoup d’autres chiens, s’il séjourne temporairement dans une pension canine ou s’il part avec vous en voyage, demandez à votre vétérinaire s’il est recommandé de le vermifuger plus souvent. Le même conseil s’applique d’ailleurs aux chiens de chasse qui entrent souvent en contact avec des proies et des animaux morts.

Vermifuger votre chiot

Nous l’avons déjà suggéré plus haut : votre chiot doit lui aussi être traité à temps. Peut-être ne saviez-vous pas que les chiots peuvent avoir des vers dès leur naissance ? Les ascarides peuvent les infecter à travers le placenta. Il est donc essentiel de vermifuger votre chiot dès sa naissance, car les vers sont encore plus dangereux pour lui. Vermifugez aussi immédiatement la mère, car les chiots sont parfois contaminés par le lait maternel.

Oublié de vermifuger votre chien ?

Vous avez oublié de vermifuger votre chien ? Faites-le dès que vous vous en rendez compte. Pour les cures suivantes, comptez comme si vous n’aviez pas oublié le traitement ; votre rythme de traitement habituel restera inchangé et vous n’aurez pas à décaler toutes les prises. Vous pouvez prévoir un rappel sur votre smartphone pour vous éviter de rater une nouvelle fois le traitement vermifuge de votre compagnon à quatre pattes.

Quel vermifuge utiliser ?

On trouve deux sortes de vermifuges pour chien sur le marché :

  • des comprimés broyés dans ses croquettes
  • de la pâte vermifuge à administrer à l’aide d’une seringue dans la bouche

Le moment auquel vous administrez le vermifuge importe peu. Vous pouvez peut-être opter pour le matin, vous pourrez ainsi surveiller votre chien le reste de la journée (la cure de vermifuges ne présente normalement aucun effet secondaire, mais cela vous tranquillisera).

De même, si vous n’optez pas pour des comprimés, mais plutôt pour une pâte, mieux vaut donner un peu à manger à votre chien, pour que le vermifuge ne lui pèse pas sur l’estomac. Une exception importante : s’il est indiqué sur l’emballage que vous devez administrer le produit à l’animal à jeun, vous devez bien sûr respecter cette instruction. Pensez à lui donner une friandise en guise de récompense. Le vermifuge sera vite oublié !

Des méthodes naturelles pour vermifuger votre chien

Vous préférez opter pour un vermifuge naturel ? C’est possible, car il existe des produits à base de plantes qui seront moins difficiles à supporter pour votre fidèle compagnon qu’une alternative chimique. Attention : parfois l’infection est si grave qu’une cure de vermifuges naturels ne sera pas suffisante. Demandez toujours conseil à votre vétérinaire. Vous aurez ainsi la certitude de ne pas mettre en danger la santé de votre animal.

Combien coûte un traitement vermifuge ?

Vous vous demandez peut-être combien coûte un traitement vermifuge. Malheureusement, il est difficile de donner une réponse toute prête. Les coûts dépendent en effet du traitement que vous choisissez ou que vous recommande votre vétérinaire, mais aussi du poids de votre animal. La dose augmente généralement avec le poids de votre chien. D’une manière générale, on peut affirmer que le coût moyen s’élève à 50 euros par an.

Vermifuger et débarrasser votre animal de ses puces en un seul geste

La plupart des maîtres choisissent d’administrer un vermifuge et un traitement anti-puce en même temps. Ils ne doivent pas « ennuyer » leur compagnon à quatre pattes inutilement avec des comprimés ou des pâtes et ils risquent moins d’oublier le traitement. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire !