Certes, votre chien n’est pas doué de la parole, mais il a sa propre manière de s’exprimer. La plupart du temps, vous comprenez ce qu’il veut vous dire, mais il arrive aussi que la communication ne passe pas du tout. C’est notamment le cas lorsque votre chien aboie sans arrêt. Certaines races ont plus tendance à aboyer que d’autres, mais cela n’explique pas tout.

blaffende hond

Un chien qui aboie = un chien agité ?

L’aboiement chez le chien peut avoir plusieurs significations. Tout dépend de la situation : il peut être un signe de joie ou d’excitation, notamment lorsque vous rentrez du travail, que vous vous munissez de la laisse pour l’emmener en promenade, etc. Dans ce cas, ces aboiements s’accompagnent généralement de tours sur lui-même et de petits sauts. Manifester sa joie par de légers aboiements est donc tout à fait normal, mais ne prêtez pas attention à votre chien si ce comportement perdure et évitez de le stimuler en lui répondant.

Votre compagnon se sent menacé

Deuxième possibilité : votre chien vous informe qu’il se sent menacé. Pendant vos balades, il arrive par exemple qu’il se mette à aboyer sur un autre chien ou une personne inconnue. Vous remarquerez aussi son mal-être par les poils de son dos qui se hérissent. Ce comportement peut également aboutir à des grognements si vous n’intervenez pas. Mais justement, que faire ? Ne prêtez pas beaucoup attention à votre chien, tout en lui laissant suffisamment d’espace. Évitez pour ce faire de passer trop près de l’autre chien ou de la personne et attirez son attention ailleurs avec un jouet ou quelque chose à grignoter. Veillez également à ce que vote chien ne tire pas sur la laisse et récompensez-le dès qu’il dirige à nouveau son attention sur vous. En agissant de la sorte, cette habitude d’aboyer finira par disparaître progressivement.

Veillez à ce que votre chien ne souffre pas d’anxiété

L’aboiement peut également être une manière pour votre compagnon à quatre pattes d’exprimer son anxiété, notamment à l’approche des fêtes de fin d’année (à cause des feux d’artifice tirés dans le voisinage). L’aboiement de peur sera donc plus aigu (vous sentirez l’anxiété) et peut se terminer par des pleurs. Votre chien se montrera également plus anxieux qu’à son habitude ; il se mettra à courir dans tous les sens. Rassurez votre chien en le caressant et en lui parlant calmement.

« Hé ho, du bateau ! Je suis là ! »

Enfin, votre chien peut se mettre à aboyer tout simplement pour attirer votre attention ou vous informer qu’il a envie de jouer. Pour lui faire perdre cette vilaine habitude, vous devrez être attentif à plusieurs points. Sachez tout d’abord que lui accorder de l’attention, même pour le réprimander, reste lui accorder votre attention. De ce fait, vous donnez raison à votre chien et vous l’encouragez à aboyer pour vous appeler. La meilleure solution reste donc de le nier et de fuir le contact visuel. Une fois qu’il s’est calmé, donnez-lui de l’attention ou une récompense. Vous lui apprenez ainsi qu’une attitude calme engendre plus d’attention que des aboiements !