Votre chienne souffre de pertes de sang vaginales inhabituelles ? Vous constatez que ses parties génitales sont gonflées, qu’elle s’intéresse aux mâles de son espèce ou les attire à elle ? Il ne fait alors plus aucun doute : votre chienne est en chaleur. En quoi consiste ce phénomène et comment le gérer en tant que maître ? Découvrez ici les réponses à ces questions.

chaleur chien

Signes avant-coureurs des chaleurs

Les chaleurs entraînent chez les femelles de la race canine des changements physiques extérieurs, de même qu’un changement général de comportement. Les pertes de sang vaginales qui accompagnent souvent les chaleurs ne sont pas toujours faciles à déceler (une chienne qui se lave bien ne vous laissera d’ailleurs pas le temps de constater ces pertes), mais le changement de conduite de votre animal ne vous échappera pas. Nervosité ou calme inhabituel, irritabilité, manque de concentration, etc. Les signes avant-coureurs des chaleurs sont multiples. Lors de vos promenades, sans doute constaterez-vous également que votre chienne urinera davantage que d’ordinaire. Il s’agit en effet d’un moyen de répandre son odeur et d’indiquer aux mâles qu’elle est fin prête pour la reproduction.

Combien de temps durent les chaleurs ?

Les chaleurs surviennent environ deux fois par an pour des périodes de plus ou moins trois semaines. Une chienne n’est toutefois fertile que pendant deux ou trois jours sur chacune de ces périodes. Les premières chaleurs surviennent chez la plupart des femelles entre les âges de six mois et dixhuit mois, mais l’âge exact dépend d’une race à l’autre.

Que faire en tant que maître ?

Un parcours de promenade adapté

Compte tenu de la distraction accrue des femelles en chaleur et de leur intérêt prononcé pour les mâles (l’inverse est aussi vrai), il est préférable de tenir votre chienne en laisse lors de vos promenades. Si possible, promenez aussi dans des zones moins fréquentées par les maîtres et leurs chiens. Les deux ou trois jours de fertilité que nous avons évoqués ci-dessus commencent généralement dix jours après le début des chaleurs, mais chez certaines chiennes, la période de fertilité s’étend jusqu’au vingtième jour, après l’apparition des premières pertes de sang. Ces pertes sont d’ailleurs plus claires aux alentours de la période de fertilité, ce qui pourrait vous laisser croire que les chaleurs sont finies, mais il n’en est rien. À l’inverse, il vous faudra redoubler de vigilance à cette période, puisque votre chienne émet alors une odeur irrésistible pour les mâles. En résumé : évitez que votre femelle entre en contact avec des mâles entre le dixième et le vingt et unième jour de ses chaleurs. Ne vous rendez pas au centre de dressage et ne visitez pas des zones où les chiens peuvent courir en toute liberté.

Des pertes de sang non problématiques

Lavez régulièrement le coussin de votre chienne durant ses chaleurs, de même que sa couverture et son panier. Les pertes de sang sont abondantes ? Des couches peuvent apporter une solution à ce problème.

Stériliser ou castrer votre chienne

Les chiennes, à l’inverse des femmes, ne sont jamais ménopausées à partir d’un certain âge. Les périodes de chaleur se suivront donc jusqu’en fin de vie de votre animal, à moins que vous ne le fassiez stériliser ou castrer. Ces interventions chirurgicales mettront non seulement un terme aux chaleurs et grossesses nerveuses, mais réduiront aussi les risques d’apparition de tumeurs au niveau des glandes mammaires et d’inflammation de l’utérus (qui peuvent présenter un réel danger pour la vie de votre chienne si le col de l’utérus est fermé et que le pus stagne dans la cavité utérine). Les femelles des petites races de chiens sont souvent opérées avant les premières chaleurs, tandis que les femelles des grandes races seront idéalement stérilisées ou castrées après ces premières chaleurs.

Des traitements hormonaux administrés via pilule ou injection existent bel et bien pour empêcher l’arrivée des chaleurs, mais ces traitements ne sont pas idéals pour la santé des chiennes et s’accompagnent d’effets secondaires indésirables.