Le surpoids est une maladie qui touche les humains, mais aussi leurs plus fidèles compagnons depuis des siècles : les chiens. Les kilos superflus sont souvent réservés aux chiens inactifs et/ou stérilisés, mais comment savoir si son toutou est bel et bien en surpoids ? Pour ce faire, l’idéal est de s’intéresser à ses côtes. Ces dernières sont palpables au toucher, mais non visibles ? Votre chien a alors un poids correct. Il en va de même si sa taille est bien marquée lorsque vous observez son dos d’en haut. Cependant, chaque race possède une corpulence qui lui est propre, ce qui explique la difficulté qu’éprouvent parfois les maîtres à déceler l’obésité chez leur chien. Rendez-vous donc régulièrement chez le vétérinaire avec votre fidèle compagnon et, s’il apparaît que votre chien est obèse, prenez les choses en main : servez-lui des aliments diététiques et faites lui faire de l’exercice physique.

aliments diététiques chien

Un chien dodu, tout sauf mignon !

Internet regorge de photos de chiens dodus qui, admettons-le, peuvent nous paraître mignons de prime abord. Pourtant, le surpoids n’est pas une maladie à prendre à la légère. Un chien obèse court ainsi plus de risques de développer le diabète, de souffrir de maladies cardiovasculaires et articulatoires, et de voir son espérance de vie diminuer en flèche. Il n’y a toutefois aucune raison de paniquer, puisque ce cycle infernal peut être rompu ! Suivez le guide pour en savoir plus…

Les bonnes quantités pas toujours faciles à définir

Si vous ne souhaitez pas immédiatement remplacer la nourriture traditionnelle de votre chien par des aliments diététiques, il vous faudra alors faire attention aux quantités servies. Et veillez à ne pas vous tromper en déchiffrant les emballages ! Les quantités affichées sur les sacs de nourriture correspondent en effet aux quantités à servir pour qu’un chien atteigne les poids indiqués. Ne vous basez donc pas sur le poids actuel de votre toutou pour déterminer la quantité de nourriture à lui donner, puisque vous lui servirez dans ce cas trop de croquettes et ne ferez qu’encourager sa prise de poids.

Aliments diététiques : des propriétés nutritives spécifiques

Les recettes de nos aliments diététiques sont étudiées pour que ceux-ci contiennent moins de calories, aident à brûler les graisses (l’ingrédient actif est la L-carnitine) et apportent une sensation de satiété à votre chien. Cette dernière caractéristique est due à la présence dans nos croquettes de fibres de psyllium, mais l’important à retenir, c’est que les chiens raffolent de nos aliments diététiques sans exception !

Commencez par repérer la bonne quantité de croquettes à servir à votre animal en vous référant à la quantité indiquée sur le paquet ; vous la trouverez à côté de la mention « perte de poids ». Analysez ensuite l’évolution de la silhouette de votre chien pour vous assurer qu’il s’agit de la bonne quantité. Attention : celle-ci dépend de son âge, mais aussi de son tempérament, de la saison et de bien d’autres facteurs. Votre chien n’a toujours pas maigri plus de deux semaines après le début de son nouveau régime ? Donnez lui alors 10 % de croquettes en moins, mais n’hésitez pas à lui redonner temporairement un peu plus de nourriture s’il commence à montrer un mauvais caractère (personne n’aime être au régime, après tout). Son estomac doit simplement s’habituer aux plus petites quantités de nourriture qu’il reçoit, ce qui peut prendre un peu de temps.

Le poids idéal

 

Aider son chien à perdre du poids, une démarche globale

Servir des aliments diététiques à son chien est une chose, mais vous devrez faire attention à bien d’autres points si vous voulez aider votre chien à maigrir :

  • Tenez-vous-en aux apports journaliers recommandés. Acheter des aliments diététiques, mais les servir en trop grandes quantités ne servira naturellement à rien.
  • Faites de votre cœur une pierre et ne donnez pas de friandises à votre chien, même s’il vous fait les yeux doux, ou contentez-vous d’une friandise par jour. Les moyens de récompenser votre toutou sont suffisamment nombreux que pour lui donner systématiquement à manger. Pourquoi ne pas faire un jeu avec lui, par exemple ?
  • Faites de l’exercice physique ensemble. Ce ne sont pas les possibilités qui manquent ! Les chiens âgés aussi auront d’ailleurs besoin de se dépenser, mais adaptez le type d’activité à leur âge. Quant aux chiens plus jeunes, ne les soumettez pas directement à des efforts physiques trop intenses, car leurs kilos superflus combinés à ces efforts risqueraient de faire du tort à leurs articulations. Bougez quotidiennement, augmentez progressivement l’intensité des activités physiques et faites-en chaque jour un peu plus !