La plupart des chiens adorent faire des activités avec leur maître et se montrent toujours euphoriques au moment de la balade. Mais certains toutous n’aiment pas sortir. Ils s’asseyent et ne bougent pas d’un poil, restent de marbre lorsqu’on les soulève et les repose par terre, font la fine bouche devant les friandises et se montrent insensibles aux encouragements. Votre chien ne veut pas sortir ? Sachez que son attitude peut avoir plusieurs causes. Approfondissons.

mon chien ne veut pas sortir

L’importance de la race et de l’âge

Tout d’abord, le plaisir pris aux balades dépend de la race. Certains grands chiens, comme le mastiff par exemple, ne sont pas friands de promenades et ont besoin de beaucoup de sommeil. Les petites races se dégourdissent plus volontiers les pattes, mais préfèrent les courtes distances.

L’âge de l’animal joue également un rôle. Si votre chien senior souffre de raideur ou d’articulations douloureuses, il ne sera pas pressé de prendre l’air. Pourtant, il importe de lui assurer une activité physique régulière. Parlez-en à votre vétérinaire, car avec les bons médicaments, votre fidèle compagnon peut retrouver une nouvelle jeunesse et vieillir dans la joie !

Votre chiot refuse de se promener ? Pour les jeunes chiens, il s’agit souvent d’un manque d’habitude : le monde extérieur est trop excitant. Cherchez un endroit tranquille et, si besoin, portez votre chiot jusqu’à cet endroit. Multipliez les sorties à deux et soutenez votre petite boule de poils ; laissez-le explorer le monde en utilisant une longe. Enfin, aidez-le à prendre confiance en lui et à se débrouiller tout seul. Même si vous êtes toujours là pour lui, il doit apprendre à devenir autonome.

Votre chien ne veut pas sortir ?

Enfin, si votre chien refuse de se promener, c’est peut-être tout simplement parce qu’il n’en a pas envie. On a tous nos jours sans. Mais ne renoncez pas : votre chien a besoin de bouger. De plus, vous ne voulez pas lui apprendre qu’il suffit de refuser d’avancer pour rentrer chez soi ! Pensez à prendre des friandises pour le récompenser (pas pour l’attirer, ce serait encourager un mauvais comportement) et un jouet (certains toutous préfèrent se promener avec un ballon dans la gueule). Le fait de varier les parcours peut faire des miracles, tout comme la présence d’un autre maître avec son chien. Enfin, pour corriger votre animal, donnez quelques coups brefs sur la laisse plutôt que de tirer sans cesse. Et récompensez-le avec enthousiasme s’il décide de vous accompagner. Bonne chance !