Ah, le printemps : le retour des fleurs, des oiseaux qui chantent et… la mue de votre chien ! S’il y a des races qui ne perdent pas beaucoup de poils, d’autres laissent traîner d’énormes touffes dans toute la maison, et ce, durant les douze mois de l’année (il s’agit généralement des chiens qui n’ont pas de « sous-poils »). Nous vos rassurons tout de suite : la plupart des chiens entrent en période de mue à des moments précis de l’année, entre six à dix semaines à l’automne et au printemps. Vous voulez que le pelage de votre toutou soit encore plus soyeux ? Nos conseils sont alors faits pour vous ! Vous trouverez en plus dans cet article des astuces pratiques si votre compagnon perd une quantité anormale de poils.

chien perd beaucoup poil

Conseil no 1 : le brosser régulièrement

À l’instar des humains, nos boules de… poils doivent se débarrasser de leurs poils morts. La mue est et reste donc un phénomène naturel. Vous pouvez toutefois accélérer ce processus pour éviter que le sol de votre maison soit recouvert du pelage de votre toutou six longues semaines durant. Pensez à brosser régulièrement votre fidèle compagnon ou à lui faire prendre un bon bain. Veillez toutefois à ne pas le laver trop souvent, car sa peau ne le supporterait pas. Si vous cherchez une solution un peu plus « drastique », vous pouvez toujours passer votre chien à la tondeuse. Simple et efficace.

Conseil no 2 : la nourriture comme soutien

Puisqu’ils contiennent de l’huile de poisson riche en acides gras oméga 3 et 6, tous les aliments de la gamme Euro-Premium soutiennent le processus de mue et donnent de la brillance au pelage de votre toutou. Précisons également que notre alimentation contient des protéines animales de qualité ainsi que des vitamines B, du zinc et de la biotine.

Vous voulez bien prendre soin de la peau et du pelage de votre compagnon à quatre pattes ? N’hésitez donc pas à lui servir Derma+. Cette nourriture contient non seulement tous les ingrédients dont votre chien a besoin, mais Derma+ est également enrichi en L-tyrosine pour empêcher les pelages foncés de ternir. La sélection unique d’ingrédients naturels réduit également les risques de réactions cutanées. Cette alimentation de qualité se compose en effet d’acides gras oméga 3 contenus dans l’huile de poisson et le krill d’Antarctique, de saumon (une source importante de protéines) et de pommes de terre (une source importante de glucides).

Votre chien perd une quantité anormale de poils

Médor perd ses poils au printemps et en automne ? Inutile de vous alarmer. En revanche, si vous constatez des trous dans le pelage de votre chien, des irritations dues à de fortes démangeaisons ou tout autre problème au niveau de la peau et du pelage, il faut tout de suite agir, surtout si vous remarquez aussi que votre chien ne va non plus à selle comme à son habitude. Dans pareille situation, veuillez contacter immédiatement votre vétérinaire.

La perte de poil reste abondante tout au long de l’année ? Il est alors possible que vous le brossiez trop vigoureusement. La peau se protège de cette « agression » en faisant pousser un nouveau poil en permanence. Pensez également à emmener votre chien faire suffisamment d’exercices en plein air. Les températures élevées et l’air sec de votre intérieur pendant l’hiver peuvent en effet perturber le bon déroulement de la mue chez votre chien.