Des projets de vacances ? Pas sans votre compagnon à quatre pattes, évidemment ! Nous ne doutons pas que vous avez prévu un voyage inoubliable, mais grâce à nos conseils, vous serez certain(e) que tout se passera comme sur des roulettes !

Arriver ensemble à bon port

Comment comptez-vous voyager ? Si vous pensiez partir en voiture, vous devrez impérativement installer une cage pour votre toutou. Placez-la dans le véhicule de sorte qu’aucune valise ne puisse lui tomber dessus et veillez à garder une température agréable dans l’habitacle. Les chiens supportent en effet difficilement la chaleur, surtout les carlins ou toute autre race avec un petit museau. Autre point important : pensez à vous arrêter régulièrement en cours de route afin de laisser la possibilité à votre chien de se soulager et se dégourdir les pattes (et vous, les jambes). Ne le sortez pas de la voiture sans lui accrocher sa laisse, même pour une courte durée, au risque que votre chien se perde au milieu de la forêt de voitures qui circulent.

Vous envisagez l’option avion ? Soyez alors bien conscient(e) qu’il s’agit de la solution la plus stressante pour votre compagnon. L’embarquement de chiens n’est pas un problème pour la plupart des compagnies aériennes, sauf s’il s’agit d’un chiot. Il faudra attendre qu’il soit âgé d’au moins deux ou trois mois, en fonction de la compagnie que vous avez choisie. À cela s’ajoute une série d’autres conditions :

  • Votre chien est en excellente santé et n’est pas stressé de nature (comme nous vous le disions, prendre l’avion peut être une expérience anxiogène pour votre animal).
  • Son passeport, ses documents de voyage et son certificat sanitaire sont à jour.
  • Il a également reçu les vaccins nécessaires. Nous vous conseillons de le faire vacciner à temps, car certaines injections doivent être administrées quelques semaines avant votre départ. Si vous prenez la direction du sud de l’Europe (dans les pays situés au bord de la mer Méditerranée), vous devrez être attenti(f)ve au phlébotome, un insecte qui peut transmettre la leishmaniose à votre chien. Avant de partir dans cette région, demandez à votre vétérinaire les mesures de précaution à prendre pour votre animal.
  • Votre chien est pucé.

Si votre chien peut entrer dans un bagage qui respecte les dimensions maximales (et donc peut se glisser sous un siège), il peut vous accompagner en cabine. Assurez-vous tout de même que votre toutou et le bagage ne dépassent pas le poids maximal autorisé. Pour ce faire, informez-vous avant de réserver votre billet. Ne perdez pas non plus de vue que votre chien ne pourra pas se dégourdir les pattes pendant le vol. Une autre option serait de le placer en soute. Rassurez-vous : un compartiment est prévu pour accueillir les animaux de compagnie, où la température et la pression sont contrôlées afin qu’ils passent un agréable voyage.

Emmenez votre chien… et sa nourriture !

Si un voyage est particulièrement excitant pour vous, il le sera tout autant pour votre chien. Il s’agit également d’une expérience qui entraîne beaucoup de changements. C’est pourquoi il importe d’emporter avec vous, dans une boîte en plastique, la nourriture à laquelle il est habitué. Vous pouvez également acheter des petits paquets de son alimentation préférée que vous prenez en vacances. Il vous suffit de calculer la quantité dont il aura besoin, avec une petite marge supplémentaire. Que peut-il se passer si votre chien mange une nourriture à laquelle il n’est pas habitué ? Votre animal à quatre pattes peut alors avoir quelques soucis digestifs ; le genre de problèmes que vous voulez éviter alors que vous profitez de vacances relaxantes !

Enfin, nous vous conseillons également de garder une place dans vos valises pour ces quelques affaires : des friandises, un panier ou un coussin, son jouet préféré, une laisse de réserve, un collier antipuces et/ou anti-tiques, une brosse, une gamelle pour l’eau et sa nourriture, des sacs pour ses déjections et une plaque d’identification avec votre numéro de téléphone (inscrit avec le préfixe téléphonique correct de votre pays). Pensez également à emporter avec vous une trousse de secours, comprenant notamment un coupe-griffe, une solution désinfectante, de la pommade cicatrisante, des pansements, des compresses de gaze et une pince à tiques.

N’oubliez pas le principal : profitez au maximum de vos vacances !